Catégories
Road Trip

À l’assaut des dunes d’Abou Dhabi

Couvrant plus de 80% des Émirats arabes unis, Abou Dhabi est aussi une porte d’entrée de luxe sur le plus vaste désert de sable au monde : le Rub al-Khali.

Avec ses plus de 67 000 km², l’émirat d’Abou Dhabi est le plus grand des Émirats arabes unis. Connu pour sa capitale du même nom, qui abrite des antennes de plusieurs des plus célèbres musées mondiaux et surtout l’une des plus majestueuses mosquées, il constitue également une porte d’entrée sur l’un des plus grands déserts du monde : le Rub al-Khali.

Une occasion rêvée pour enfiler ses rangers, sauter à bord d’un 4x4 et partir à l’assaut des dunes !

La plus grande étendue de sable au monde

Le trajet débute au pied de l’hôtel à Abou Dhabi, où nos chauffeurs nous attendent. Nous partons pour une bonne heure de route vers l’est et en direction de la deuxième ville de l’émirat, Al-Aïn.

Rapidement, les grands immeubles luxueux laissent place à de longues routes d’asphalte rectilignes qui transpercent le désert à perte de vue.

Et pourtant, d’ici, on ne voit qu’une infime partie du Rub al-Khali, littéralement le « Quart Vide » en arabe, qui étend ses 650 000 km² (la superficie de la France !) sur à peu près le tiers de la péninsule arabique, entre l’Arabie Saoudite, le Yémen, Oman et les Émirats arabes unis.

À ce titre, le désert constitue la plus grande étendue ininterrompue de sable au monde. Il abrite également, à trois heures de route environ au sud de la ville d’Abou Dhabi, la plus grande dune du monde : la dune Tel Moreeb, qui culmine à plus de 300 mètres.

Fini l’asphalte, place au sable

Après avoir parcouru environ la moitié de la distance qui sépare la capitale de l’émirat à Al-Aïn, il est temps de quitter la route pour, véritablement, partir à la découverte du désert.

Un court arrêt technique est d’abord nécessaire afin de dégonfler les pneus de notre 4x4. En avachissant les pneus, on augmente la surface de contact du véhicule avec le sol et on limite ainsi les risques d’enfoncement dans le sable.

C’est aussi l’occasion, pour notre groupe, de se répartir en groupes dans les différents véhicules, en fonction des appétences de chacun pour découvrir l’art du dune bashing en douceur, ou dans une version plus… sportive.

Dromadaires à Abou Dhabi
Moyens de transport préférés des bédouins, les dromadaires nous attendaient aussi… mais nous, on préfère le 4x4.
La conduite dans les dunes

Conduire dans les dunes, ça ne s’improvise pas. Avec des pentes entre 35 et 45 degrés, parfois plus, il convient de bien choisir son angle d’attaque. L’ascension doit se faire à la bonne vitesse, ni trop vite pour conserver la maniabilité, ni trop lentement pour ne pas risquer l’ensablement.

Arrivé en haut, c’est le moment fatidique du franchissement de la dune. Le véhicule bascule alors sur une pente souvent encore plus vertigineuse qu’à la montée, généralement de face pour éviter de partir en tonneau, totalement invisible jusque là et qu’on découvre au dernier moment. Le 4x4 s’emballe, prend de la vitesse, dévale la pente, parfois en chassant de l’arrière. Et ce jusqu’à la prochaine dune.

Le tout s’enchaîne pendant une bonne demie-heure. C’est à la fois court et long, car le trajet à travers les bosses est tout de même sportif.

Finalement, une pause improvisée sur les hauteurs d’une des dunes permet de s’extasier devant le panorama offert par cette immense étendue sablonneuse, un sable façonné par le vent et parmi les plus fins au monde – si bien d’ailleurs qu’il est rendu totalement impraticable pour la construction !

C’est ainsi que les Émirats arabes unis, pour poursuivre leur croissance immobilière frénétique, figurent aujourd’hui dans le peloton de tête des plus gros importateurs de sable au monde. Un comble pour ce pays aux portes du désert.

Informations pratiques
  • Des excursions à la demie-journée (au moins 6h) depuis Abou Dhabi peuvent facilement être réservées, incluant les tours en 4x4 et d’autres types d’activités dans le désert.
  • Si vous décidez de partir par vous-mêmes, assurez-vous d’être bien équipés et de maîtriser les rudiments de la conduite dans les dunes, qui peut s’avérer dangereuse. Éviter de partir avec un seul véhicule dans le désert.
  • Attention aux températures, caniculaires l’été, et à l’amplitude thermique : les températures peuvent brusquement chuter la nuit.

Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage effectué en novembre 2017.

Votre avis est important, dites-nous si cet article vous a plu.

Cliquez sur une étoile pour laisser une note.

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Cet article n’est pas encore noté. Vous pouvez être le premier à le faire !

Nous sommes ravis que cet article vous ait plu, merci !

Restez au courant lorsque nous publions de nouveaux articles. Pour cela, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas plu.

Vous pouvez nous aider à améliorer notre contenu.

Dites-nous comment améliorer ça.

Par Christophe

Baroudeur. Rédacteur. Inspirateur. Dans cet ordre. Ou un autre.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *