Catégories
City Trip

Batu Caves, des grottes hautes en couleurs

À 10 kilomètres de Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie accueille le plus important site hindou au monde hors de l’Inde. Un lieu… haut en couleurs !

Doit-on aller jusqu’à qualifier cela de paradoxe de la Malaisie ? Alors que le pays est majoritairement musulman (plus de 60% de la population malaise, l’islam y étant d’ailleurs religion d’État), la Malaisie abrite le plus grand sanctuaire hindou hors de l’Inde : les grottes de Batu (ou Batu Caves).

Situées à quelques dix kilomètres de sa capitale à peine, Kuala Lumpur, et de ses célèbres tours Petronas, le site figure parmi les lieux à ne manquer lors d’un voyage en Malaisie.

Un ensemble de grottes haut en couleurs

Bonne nouvelle, et alors que ça n’a pas toujours été le cas, les grottes de Batu Caves sont désormais bien desservies en transports en commun, et on y accède facilement en train depuis la gare centrale de Kuala Lumpur (KL Sentral).

Une fois sorti de la gare, et après avoir traversé un petit chemin bardé d’échoppes de souvenirs plus ou moins grotesques, on arrive littéralement au pied de ce site majestueux… et haut en couleurs !

Ce qui frappe au premier coup d’œil, c’est d’abord l’immense statue de 42,7 mètres de haut de Murugan, une divinité hindoue. Celle-ci a été inaugurée en 2006, et constitue la plus haute statue au monde représentant Murugan. Ne vous méprenez pas : si la statue arbore une belle couleur dorée, il ne s’agit que de peinture ! En réalité, la statue a été réalisée en béton armé.

La couleur, justement. Voilà quelque chose qui ne manque pas ici. À côté de la statue, un gigantesque escalier de 272 marches (assez raides, pour ne rien arranger !) permet d’accéder au site à proprement parler. Chaque marche est peinte dans une couleur différente, si bien que c’est un véritable piano de couleurs qu’il va vous falloir gravir si vous souhaitez découvrir ce site extraordinaire de la Malaisie.

Le paradis des singes… chapardeurs !

Sur le chemin de l’ascension, vous aurez l’occasion de découvrir que ce site sacré est aussi devenu au fil du temps un vrai paradis pour la faune locale. Sur les rambardes, de très nombreux macaques crabiers vous attendront et n’hésiteront pas à profiter d’une de vos pauses photo pour essayer de vous chiper votre casse-croûte, si par malheur l’un d’entre eux dépassait de votre sac à dos. Vous voilà prévenus !

Singe et vue sur Kuala Lumpur
Les singes sont omniprésents sur l’escalier, qui offre une belle vue sur Kuala Lumpur, la capitale du pays

Mais le sanctuaire des grottes de Batu Caves accueille également de très nombreuses chauve-souris. Celles-ci sont néanmoins peu visibles dans les grottes principales, et il faudra visiter une grotte spéciale, la Dark Cave, où ces chauve-souris se logent et où une association assure leur conservation. Des visites guidées d’environ 45 minutes sont régulièrement organisées.

Le plus grand sanctuaire hindou hors d’Inde

En réalité, bien d’autres animaux sont visibles dans la grotte : des paons… et même des éléphants ! Oui, vous avez bien lu ! Mais il s’agit de statues, bien sûr… qui retracent, à travers de nombreuses représentations au sein des temples qui jalonnent les grottes de Batu Caves, la vie du dieu Murugan.

Il faut dire que le paon jouit d’une place particulière dans les mythes hindous et notamment dans la vie de Murugan. Le paon est en effet le vâhana de Murugan, c’est-à-dire sa monture, son véhicule. Dénommé Paravāni, le paon de Murugan est omniprésent à travers les représentations au sein des grottes de Batu Caves.

Le sanctuaire de Batu Caves, avec ses gigantesques grottes de plus de 100 mètres de haut à certains endroits, constitue le plus important site hindou hors d’Inde. On le constate notamment chaque année, entre janvier et février, lors du festival de Thaipusam, une importante fête hindoue.

Ce sont alors plus d’un million d’hindous du monde entier qui se rassemblent au temple Sri Mahamariamman, le plus vieux de Kuala Lumpur, pour un pèlerinage de près de huit heures vers les grottes de Batu Caves !

Informations pratiques

  • Le site est accessible en train depuis la gare de KL Sentral. Compter trente à quarante minutes de trajet, pour moins d’un euro, mais attention : les trains ne partent que toutes les demies-heures. Plus d’informations (horaires et tarifs) sur le site de KTM Komuter.
  • Le site principal des grottes de Batu Caves est accessible gratuitement, mais l’accès aux grottes attenantes (et notamment la Dark Cave) reste payant.
  • Comme tout lieu sacré, une tenue correcte est exigée. Éviter les vêtements trop courts.
  • Prévoir une heure et demie à deux heures sur place pour découvrir les grottes principales tranquillement. Plus si vous souhaitez également voir les autres grottes.

Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage réalisé en mai 2019.

Et vous, que pensez-vous de cette destination ? 

Cliquez sur une étoile pour laisser une note. 

Cette destination est notée 0/5 (moyenne sur 0 votes). 

Personne n’a encore noté cette destination. Soyez le premier ! 

Cet article vous a plu, merci ! En attendant le prochain… 

Restez au courant lorsque nous publions de nouveaux articles. Pour cela, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux : 

Partager cet article :
Par Christophe

Baroudeur. Rédacteur. Inspirateur. Dans cet ordre. Ou un autre. À mon tour de vous donner envie de partir.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *