Catégories
City Trip

Le Bund, la berge des étrangers de Shanghai

Symbole de l’histoire de la ville la plus peuplée de Chine, le quartier du Bund a su se renouveler pour être aujourd’hui un lieu touristique majeur de Shanghai.

C’est sans doute le quartier emblématique de Shanghai, celui du moins qui résonne le plus à travers les esprits des Européens qui envisagent de se rendre à Shanghai. Sur les rives de la rivière Huangpu, en plein coeur de la ville la plus peuplée de Chine (plus de 27 millions d’habitants, presque 80 millions en comptant toute l’agglomération !), le quartier du Bund offre des points de vue parmi les plus mémorables de la mégalopole chinoise.

Le Bund est une longue promenade d’un peu plus de 1,5 kilomètre de long, sur la rive ouest de la rivière qu’il longe. La promenade est jalonnée d’édifices à l’architecture particulièrement remarquable (des banques, des hôtels ou des bâtiments diplomatiques) qui témoignent de l’histoire de la ville de Shanghai.

C’est aussi le lieu idéal pour entrer dans le district de Pudong (au moins connu pour avoir donné son nom à l’aéroport principal qui dessert la ville), et apercevoir un des plus beaux panoramas sur le quartier de Lujiazui, connu pour abriter les gratte-ciel les plus photogéniques de Shanghai.

Shanghai, une petite Europe dans la Chine du 19e siècle

On a parfois tendance à l’oublier, mais l’histoire de la Chine est marquée par de nombreuses périodes d’occupations étrangères, et notamment européennes, en particulier à partir des années 1840. On pense à des villes comme Hong Kong, l’ancienne colonie britannique, ou Macao, territoire longtemps resté sous emprise portugaise.

Shanghai, elle, a pendant plusieurs décennies été découpée en concessions. Instauré par plusieurs traités signés à partir de 1842, ce régime autorise les grandes puissances coloniales de la région, et notamment les Britanniques et les Français, à administrer une partie des territoires. Ces traités sont d’ailleurs encore appelés par les Chinois les « traités inégaux », car ils ont souvent été signés dans un rapport de force déséquilibré qui conférait alors aux puissances coloniales un avantage démesuré.

C’est ainsi qu’on peut, encore aujourd’hui, se promener dans l’ancienne concession française de Shanghai, et y ressentir, au milieu des nombreux platanes qui en bordent les rues, comme un petit air de France en Extrême-Orient.

Pour alimenter ces nombreuses concessions, la voie maritime est évidemment privilégiée. Le Bund, qui n’était alors qu’une « rive boueuse » (c’est ce qui lui a donné son nom), est alors devenu progressivement un lieu stratégique à Shanghai. D’importants ports se développent, et les rives accueillent les bâtiments les plus importants des concessions étrangères.

Dans les années 1940, le quartier du Bund accueille presque tous les sièges des plus grands groupes financiers qui font affaire en Chine.

L’arrivée du communisme à partir de 1949

L’année 1949 marque l’arrivée au pouvoir du parti communiste en Chine. La plupart des entreprises étrangères quittent alors le pays. C’est un coup dur pour l’activité du Bund de Shanghai, dont l’impact sera d’autant plus fort que la baisse d’activité entraînera également la fermeture des hôtels et des clubs, très prisés par les expatriés étrangers à Shanghai.

Étrange paradoxe pour la ville de Shanghai, qui fût justement le berceau du Parti Communiste chinois. C’est en effet non loin du Bund, dans une maison de l’ancienne concession française qu’on peut encore visiter, qu’a eu lieu le 23 juillet 1921 le premier « congrès » du parti, dans le plus grand secret.

Drapeaux chinois
Aujourd’hui, les drapeaux chinois flottent sans ambiguïté sur les immeubles du quartier du Bund

Plus tard, entre 1966 et 1976, la révolution culturelle qui ne masquait pas sa volonté de dénoncer les valeurs traditionnelles chinoises et certaines valeurs occidentales, n’aura rien arrangé pour préserver le cadre de vie du Bund.

Le quartier du Bund devient alors une sorte de ville fantôme. L’activité s’y perd, même le siège du nouveau gouvernement communiste qui y avait un temps trouvé sa place finit par le quitter. Le Bund vit sous une cloche : aucun bâtiment n’est détruit, mais aucun projet de nouvelle construction n’est non plus engagé.

Désormais, un incontournable du tourisme à Shanghai

Il faudra attendre le début des années 1980 pour que le quartier du Bund retrouve ses lettres de noblesse. À partir de ce moment, les bâtiments historiques qui bordent le Bund sont progressivement restaurés et recouvrent leur lustre d’antan. Le Bund devient alors l’un des lieux incontournables lors d’une visite de Shanghai.

Aujourd’hui, on y vient surtout pour admirer les merveilleux gratte-ciel du quartier de Lujiazui, sur l’autre rive de la rivière Huangpu. Parmi les tours emblématiques de la ville : la célèbre Perle de l’Orient, une tour de télévision haute de 468 mètres et mondialement renommée pour son architecture à trois sphères. Le centre mondial des finances de Shanghai, haut de 492 mètres et surnommé le « décapsuleur ». Ou encore la tour Shanghai, inaugurée en 2015 et dont les 632 mètres de hauteur en font un des gratte-ciel les plus hauts du monde.

Le conseil de Christophe : Pour profiter d’une vue splendide sur les gratte-ciel du quartier financier de Shanghai depuis les hauteurs du Bund, rendez-vous à la tombée de la nuit au Bar Rouge (18 Zhongshan Dongyi Road) : une institution, certes un peu chère, à Shanghai !

Informations pratiques

  • Le plus simple pour accéder au Bund est de s’y rendre en métro, depuis la station East Nanjing Road (南京东路站), sur les lignes 2 et 10. Compter ensuite environ 10 minutes à pied.
  • La ligne 2 est celle qui vous emmènera directement à l’aéroport de Pudong : idéal pour occuper une longue escale sur place ! Compter environ une heure de trajet, une demie-heure seulement si vous optez pour le Maglev (changement à prévoir à Longyang Road).
  • Pour traverser la rivière Huangpu et vous rendre vers les gratte-ciel de Lujiazui, la solution la plus économique et la plus agréable est de prendre le ferry au niveau de Jinling East Road.

Cet article a été rédigé sur la base de voyages effectués en octobre 2017.

Et vous, que pensez-vous de cette destination ?

Cliquez sur une étoile pour laisser une note.

Cette destination est notée 0/5 (moyenne sur 0 votes).

Personne n’a encore noté cette destination. Soyez le premier !

Cet article vous a plu, merci ! En attendant le prochain…

Restez au courant lorsque nous publions de nouveaux articles. Pour cela, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux :

Partager cet article :
Par Christophe

Baroudeur. Rédacteur. Inspirateur. Dans cet ordre. Ou un autre. À mon tour de vous donner envie de partir.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *