Encore un site de lieux, de voyages et de découvertes.

À Southampton, prêts pour la tournée des pubs

Au sud du Royaume-Uni, dans le Hampshire, la ville portuaire de Southampton abrite de nombreux bars, où bière et Histoire se côtoient dans une joyeuse harmonie.

Avatar de Christophe

Par

Bien moins connue des touristes françaises que la capitale londonienne, Southampton est pourtant une destination prisée des britanniques qui en font un lieu de villégiature privilégié dès l’arrivée des beaux jours. Son port maritime est le point de départ de nombreuses croisières vers le soleil – et celui de la tragique traversée du Titanic. La ville dispose d’un riche passé, avec quelques vestiges de ses fortifications du Moyen-Âge. Southampton fût en outre un carrefour important durant la Seconde guerre mondiale : c’est de ses quais que partit la flotte du débarquement de Normandie en 1944.

Mais c’est vers un tout autre aspect de la ville que je vous emmène dans cet article. Un aspect bien actuel, et qui constitue l’un des piliers de la culture britannique : les pubs, bien sûr ! Southampton en déborde, les pintes de bière qu’on y sert aussi… et comme souvent dans cette ville millénaire, la grande Histoire n’est jamais bien loin.

C’est parti pour la découverte de trois bars authentiques de Southampton !

Première escale à bord du Titanic… version pub !

On l’a déjà dit, l’histoire de Southampton est indissociable de celle du Titanic. Le plus célèbre des paquebots, au destin tragique, y a fait sa première escale en 1912. 953 passagers et 889 membres d’équipage embarquent à bord, la plupart de ces derniers étant originaires de Southampton. La tragédie du Titanic marquera donc durablement la population de cette ville portuaire du Royaume-Uni.

Aujourd’hui, de nombreux lieux de Southampton font ainsi écho à ce morceau d’histoire. Y compris jusque dans ses pubs ! En plein cœur du centre-ville, pas très loin de Bargate (la grande porte d’entrée de la ville qui date du Moyen-Âge) et à deux pas de la Tudor House, un bar a ainsi pris le nom du Titanic.

Welcome Aboard (« bienvenue à bord »), annonce un écriteau au-dessus de la porte. En la franchissant, on entre dans un petit espace cosy, typique des pubs anglais. De gros fauteuils en cuir, une cheminée et, bien sûr, un écran sur lequel sera sans doute diffusé un match de football (mention spéciale si vous arrivez, comme moi, un soir de match du Southampton FC !).

Aux murs, quelques cadres continuent de planter le décor, et rendent hommage au plus célèbre navire du monde. Des jeux de société sont disponibles en libre-service et, les week-ends, des animations sont prévues : en fonction des jours, place au karaoké, à de la musique live ou à des quiz…

Un pub comme on les aime ! Mais attention, la salle est relativement petite, et il faudra arriver tôt si vous souhaitez vous y faire une place. Sinon, il faudra rester debout, près des tireuses à bière. Mais pas sûr que ce ne soit pas en fait l’une des meilleures places à prendre…

De la bière, de la musique… les ingrédients d’une soirée réussie à la Platform Tavern

Vous teniez vraiment à passer toute la soirée dans le même pub ? Il y en a tellement à découvrir à Southampton, qu’il vaut mieux optimiser ses soirées et en faire plusieurs le même soir… Cela tombe bien : Southampton est une ville à taille humaine, et il est possible de traverser la ville en une quinzaine de minutes à pied.

Second bar de la soirée : la Platform Tavern. Juste en face du port de Southampton, non loin du point de départ des ferrys vers l’île de Wight, l’endroit ne semble pas payer de mine de l’extérieur. Comme souvent en Grande-Bretagne, il faut vraiment pousser la porte pour en saisir l’ambiance, mesurée par un grouillant brouhaha qui vous arrive instantanément aux oreilles. Et aussi par une petite odeur de bière qui chatouille les narines.

Ici, deux salles avec deux ambiances : l’une plutôt typée bar, l’autre plutôt typée restaurant. Car la Platform Tavern a aussi sa cuisine, où il est possible de déguster un merveilleux Fish and Chips ou une traditionnelle pie selon l’inspiration du jour. C’est pour le premier choix que j’opte, afin de reprendre quelques forces.

Fish and Chips à la Platform Tavern de Southampton
Un stop dans un pub anglais (ici, la Platform Tavern) est aussi l’occasion de déguster un bon fish and chips

L’estomac rempli, c’est l’occasion pour moi de découvrir un trésor britannique : les cask ales. C’est un type de bières peu connu ailleurs dans le monde. Elles restent conditionnées jusqu’au pub dans leur cask, sorte de fût dans lequel a lieu la seconde étape de fermentation. Contrairement aux bières plus classiques, elles ne finissent pas dans un fût pressurisé. En résulte une bière plus plate, servie « à température de cave » (plus chaude que les pintes classiques). La meilleure bière, selon les britanniques les plus objectifs !

Mais pas le temps de finir sa pinte, que dans un coin du pub, les tables sont poussées. Les barmen s’affairent pour préparer l’arrivée de l’orchestre qui jouera en live. Ce soir, le show sera assuré par le Leonardo Giuliani Band (un nom 100% anglais !). Deux bonnes heures de rock et de blues s’annoncent… de quoi faire douter sur la suite du programme : partir ou rester ?

Direction The Grapes, pour revivre l’histoire de matelots (heureux) du Titanic

La curiosité l’emporte, et contraint par la durée réduite de mon séjour à Southampton, je me décide à partir vers un troisième bar : The Grapes. Avant d’entrer, il faut prendre le temps d’observer un peu la façade de son pub, très travaillée. En particulier, trône au-dessus de la porte une sorte de mosaïque représentant, une fois encore à Southampton, le Titanic.

Car une anecdote lie The Grapes à l’histoire du Titanic : celle des trois frères Alfred, Tom et Bertram Slade. Âgés chacun d’une vingtaine d’années, ils ont été recrutés le 6 avril 1912 comme chauffeurs (le nom qu’on donne aux personnels chargés d’alimenter les chaudières en charbon) à bord du Titanic. Ils doivent embarquer pour la traversée le 10 avril, et décident de s’offrir quelques dernières pintes dans ce pub de Southampton avant le départ.

Pris par l’euphorie de la soirée, les frères Slade quittent tardivement The Grapes pour rejoindre le navire. Mais un train de voyageurs bloque alors leur passage et les empêchent de rejoindre le port à l’heure. Pour quelques minutes de retard, l’officier du navire leur empêche l’accès à bord : les volontaires ne manquaient pas, et il avait déjà recruté d’autres personnes pour les remplacer. Les frères Slade n’embarqueront pas à bord du Titanic, et échapperont de peu à un tragique destin…

Deux de leurs amis, John Podesta et William Nutbean, qui les avaient rejoints au cours de la soirée, n’auront pas eu cette chance. Eux avaient décidé de braver le danger et de sauter par-dessus les voies juste avant le passage du train. Ils périrent dans le naufrage du Titanic quelques jours plus tard.

De quoi déculpabiliser, alors que je sirote ma dernière pinte de la soirée (encore une cask ale, bien sûr !), dans le cadre chaleureux de The Grapes. Boire* peut parfois vous sauver la vie.

* Avec modération (et avec délectation).

Informations pratiques

  • The Titanic Pub (Simnel Street) : ouvert tous les jours de midi à 23h (minuit le samedi). Karaoké le vendredi, live music le samedi, quiz le dimanche.
  • The Platform Tavern Pub (Town Quay) : ouvert tous les jours de midi à 23h, et jusqu’à minuit du jeudi au samedi. Cuisines ouvertes jusqu’à 21h. De nombreux concerts live sont régulièrement organisés, voir la programmation complète sur le site internet du bar.
  • The Grapes (41 – 43 Oxford Street) : ouverts tous les jours de 11h à 22h30, 23h du mardi au jeudi, 23h30 les vendredis et samedis. Billard et nombreux écrans de télé pour diffuser du sport. Ambiance garantie les jours de match du Southampton FC, dont le stade est situé à une quinzaine de minutes de marche seulement.

Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage effectué en janvier 2024.

Réservez le bon hôtel à Southampton : cliquez ici pour voir les offres

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Il n'y a pas de commentaires pour le moment. Soyez le premier à participer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *