Catégories
Road Trip

Le mont Revard, un sommet pour curistes

Voisin d’Aix-les-Bains, le mont gagne ses lettres de noblesse avec l’essor de la ville thermale, avant de devenir l’une des premières stations de ski en France.

Culminant à un peu plus de 1 500 mètres sur les hauteurs de la ville d’Aix-les-Bains, en Savoie, le mont Revard est aujourd’hui un lieu de choix pour saisir toute la beauté du plus grand lac naturel de France, le Lac du Bourget. Une histoire qui remonte au dix-neuvième siècle, et qui est étroitement liée à l’essor touristique de la ville thermale voisine de Chambéry.

Un bol d’air pour les curistes d’Aix-les-Bains

Au cours du dix-neuvième siècle, la Savoie devient une destination à la mode. Le développement des transports a rendu la région plus accessible qu’elle ne l’était jusqu’alors, et celle-ci attire petit à petit de plus en plus d’amoureux du grand air et de la montagne.

Aix-les-Bains, au bord du Lac du Bourget, dispose en outre d’un autre atout qu’elle exhibe fièrement jusque dans son nom : ses sources chaudes, connues dès l’époque romaine et qui en feront un des lieux de villégiature préférés des familles fortunées à la Belle Époque.

Un peu plus tôt, les lieux avaient été popularisés par Lamartine, qui s’en était inspiré pour plusieurs de ses poèmes. Le Lac, avec son célèbre « Ô temps, suspends ton vol !», c’est lui, le Lac du Bourget.

Pour en apprécier toute la splendeur, les curistes sont invités à profiter des charmes du lac vu d’en haut. C’est là que le mont Revard entre en jeu. Dès 1878, le chemin du Pertuiset, qui le relie à la ville, est aménagé. Quelques années plus tard, en 1892 et pour satisfaire une plus large clientèle, un train à crémaillère est inauguré pour rejoindre sans effort le sommet.

Une station de ski bien habillée pour l’hiver

Problème, ce train n’est ouvert que durant la haute saison estivale, de mai à octobre. Le reste de l’année, le train est à l’arrêt et les activités qui en dépendent également.

Mais en 1908, un groupe de téméraires décide de tenter une expérience : ce train pourrait-il fonctionner l’hiver, sous la neige ? L’essai est concluant, et on se rend compte des bénéfices possibles qu’on pourrait tirer d’une saison touristique rallongée : c’est le début des sports d’hiver.

Patinoires, pistes de luge, tremplins de saut… une série d’équipements allait être déployée sur les sommets du mont Revard, qui deviendra ainsi l’une des premières stations de ski en France.

Une renommée qui aurait même pu aller jusqu’à lui permettre d’accueillir les tous premiers Jeux Olympiques d’hiver de l’histoire, en 1924. Mais la municipalité d’Aix-les-Bains s’y serait opposée, laissant la gloire à Chamonix.

Aujourd’hui, un mont qui se réinvente

Paradoxalement, au fil du temps, c’est en hiver que la fréquentation du site est devenue la plus importante. La diversité des activités proposées en a fait un des grands domaines skiables des Alpes, et notamment un des plus importants domaines pour le ski de fond.

Dernièrement, c’est donc pour la période estivale que le site a cherché à se réinventer. Randonnées, VTT, escalade… en plus des grands classiques, le mont Revard propose un terrain d’envol pour les parapentes qui domine la vallée du Lac du Bourget.

En 2011, le belvédère panoramique, pour ceux qui souhaiteraient profiter du panorama plus modestement, a également été rénové. Il offre aujourd’hui de grandes plateformes, en bois ou en verre, qui s’avancent dans le vide au-dessus des contreforts alpestres.

Le mont Revard est ainsi redevenu l’un des sites les plus fréquentés l’été dans le département de la Savoie.

Informations pratiques

  • À 25km (environ 30 minutes de route) du centre-ville d’Aix-les-Bains. Un peu plus en venant depuis Chambéry.
  • Un restaurant d’altitude se trouve au sommet, avec vue sur le Lac du Bourget. Sinon, à proximité, on peut se rabattre sur le village de La Féclaz, à quelques kilomètres au sud, qui offre plusieurs options de restauration et de gîtes.
  • Le chemin du Pertuiset est toujours accessible. Compter 5h30 de marche aller-retour depuis le point de départ situé sur la D49a, après le hameau des Mentens.

Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage effectué en août 2015.

Et vous, que pensez-vous de cette destination ?

Cliquez sur une étoile pour laisser une note.

Cette destination est notée 0/5 (moyenne sur 0 votes).

Personne n’a encore noté cette destination. Soyez le premier !

Cet article vous a plu, merci ! En attendant le prochain…

Restez au courant lorsque nous publions de nouveaux articles. Pour cela, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux :

Partager cet article :
Par Christophe

Baroudeur. Rédacteur. Inspirateur. Dans cet ordre. Ou un autre. À mon tour de vous donner envie de partir.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *