Catégories
City Trip

À Melbourne, une rue vraiment rock ’n’ roll !

La capitale culturelle de l’Australie est célèbre pour son street-art, qui a su tirer parti du schéma urbain de la ville. Parfois avec un air très… rock !

Avec ses larges parcs et son centre-ville jonché de vieilles pierres victoriennes, Melbourne pourrait presque passer à première vue pour une ville calme et paisible. Ce n’est pas pour rien qu’elle est régulièrement classée parmi les villes les plus agréables à vivre dans le monde.

Mais il existe une rue où l’ambiance est plus… rock ’n’ roll. Presque punk !

Une géographie urbaine particulière

Le centre-ville de Melbourne, ou « CBD » (Central Business District) s’est vu façonner selon sa forme actuelle dès 1837. Alors que l’Australie voit débarquer les premiers colons britanniques, une population commence à s’agréger autour de ce qui deviendra la métropole que l’on connaît aujourd’hui. Il devient urgent de réfléchir à une organisation urbanistique digne de ce nom.

C’est la mission qui est confiée au géomètre Robert Hoddle. Celui-ci opte pour un plan classique en grille, mais qui se démarque par une alternance de voies larges et de voies étroites.

Les Streets et les Lanes actuelles sont encore visibles aujourd’hui, ces dernières ayant même participé à la renommée de Melbourne : elles ont en effet, pour certaines, permis l’émergence de galeries commerciales typiques de la ville, quand d’autres sont devenues de véritables terrains de jeux pour les graffeurs !

Un hommage aux enfants du pays…

À quelques dizaines de mètres de Hosier Lane, la plus célèbre des Lanes recouvertes de street-art – la ville australienne est notamment connue pour ses graffitis au pochoir – se trouve celle qui était encore baptisée jusqu’en 2004 Corporation Lane. Un nom générique donné aux petites voies innombrables qu’on daignait à peine faire figurer sur les plans de la ville.

Mais en octobre 2004, il est décidé, comme pour d’autres Corporation Lane, de lui trouver un autre nom. Rapidement, une proposition émerge : celle de ACDC Lane ! Un hommage au plus célèbre des groupes australiens, qui avait notamment tourné le clip de It’s a Long Way to the Top (If You Wanna Rock ‘n’ Roll) dans les rues de Swanston Street, à quelques blocs de là à peine, en 1976.

En inaugurant la nouvelle plaque de rue, le maire de l’époque, John So, déclare alors : « Il y a une Route vers l’Enfer (Highway to Hell), mais celle-ci est une Lane vers le Paradis ».

Le temple du rock ’n’ roll et du street art

Depuis, la ruelle est devenue un lieu privilégié des graffeurs pour rendre hommage aux légendes du rock ’n’ roll. AC/DC en tête, évidemment, mais il est aussi possible de voir un portrait de Jimmy Hendrix, le fameux logo des Rolling Stones ou encore des reproductions de pochettes d’albums du groupe américain Rage Against The Machine ou des Pink Floyd.

La liste des œuvres qu’il est possible de voir ne cesse d’évoluer au gré du temps, des nouveaux graffitis ou des destructions, qui arrivent parfois…

On notera notamment l’apparition en 2018 d’une sculpture géante de Bon Scott, le célèbre chanteur du titre Highway To Hell, qui fend l’un des murs en briques de la ruelle comme on imagine qu’il fendait les foules jusqu’à sa mort en 1980.

Initialement baptisée ACDC Lane afin de respecter à la lettre les règles en vigueur pour la dénomination des rues, la ville se battra pour faire accepter la réapparition de la ponctuation originelle du groupe : en 2014, la ruelle est rebaptisée AC/DC Lane, avec son slash (/), et l’artiste Knifey viendra agrémenter la plaque de rue du célèbre éclair symbole du groupe.

Melbourne a alors définitivement pactisé avec le rock ’n’ roll !

Informations pratiques

  • À moins de 10 minutes à pied de la gare de Flinders Street.
  • L’AC/DC Lane forme un « U » avec la Duckboard Place, autre voie de prédilection des artistes de rue, avec la Hosier Lane située quant à elle à mi-chemin depuis la gare.
  • Le quartier regorge de bars et restaurants. On peut notamment s’arrêter prendre quelques tapas au MoVida sur Hosier Lane.

Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage effectué en septembre 2019.

Et vous, que pensez-vous de cette destination ?

Cliquez sur une étoile pour laisser une note.

Cette destination est notée 0/5 (moyenne sur 0 votes).

Personne n’a encore noté cette destination. Soyez le premier !

Cet article vous a plu, merci ! En attendant le prochain…

Restez au courant lorsque nous publions de nouveaux articles. Pour cela, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux :

Partager cet article :
Par Christophe

Baroudeur. Rédacteur. Inspirateur. Dans cet ordre. Ou un autre. À mon tour de vous donner envie de partir.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.
1 réponse sur « À Melbourne, une rue vraiment rock ’n’ roll ! »
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *