Catégories
City Trip

Ljubljana : une cuisine à ciel ouvert

Située au carrefour des influences européennes, la capitale slovène voue un culte à la gastronomie. Et on l’exerce d’abord en plein air, sur les marchés !

Ljubljana fait partie de ces petites capitales européennes qu’il est agréable d’explorer le temps d’un week-end. Située presque au pied des Alpes, la ville a su rester à taille humaine et se prête très bien à une découverte en marchant.

En plus d’un certain cachet architectural, Ljubljana offre à ses visiteurs la possibilité de s’évader facilement dans la nature, sans jamais vraiment quitter la ville. La ville possède en effet quelques grands parcs, qu’on pourrait prendre par mégarde pour de véritables forêts.

Mais la capitale slovène regorge d’autres surprises à découvrir. C’est en particulier le cas du goût prononcé que semblent avoir développé ses habitants pour la bonne cuisine.

Une géographie qui facilite le brassage culturel

Ljubljana possède en effet un patrimoine culinaire intéressant, fruit du mélange d’une multitude d’influences. Et il suffit de regarder une carte pour comprendre pourquoi.

Située en plein centre de l’Europe, la Slovénie se trouve en effet au carrefour des principales cultures européennes.

On ressent d’abord l’influence des autres pays de l’arc alpin, qu’on aperçoit d’ailleurs sans peine depuis les environs de la capitale slovène. La station de ski la plus proche se trouve à environ 30 kilomètres à peine du centre de Ljubljana !

Et puis celle des Balkans, qui s’étendent au sud-est du pays et qui permet aujourd’hui encore de retrouver, dans la cuisine slovène, des traits qui ne sont pas sans rappeler aussi la gastronomie turque.

Sans oublier évidemment l’Italie, avec laquelle la Slovénie partage ses frontières – il y a d’ailleurs, malgré un fond de l’air qu’on pourrait qualifier d’assez germanique, une forme « d’impertinence à l’italienne » chez les Slovènes.

Et puis, plus généralement, on retrouve évidemment des influences méditerranéennes. Elles ont probablement été facilitées par le modeste trait de côte que possède malgré tout la Slovénie, et qui lui permet de profiter d’un accès direct sur l’Adriatique.

Ljubljana et la culture des marchés

Est-ce un des effets du climat, qui reste ici agréable pendant une longue période de l’année ? Mais on sent que les habitants de Ljubljana aiment être dehors. En témoignent les nombreux marchés de la ville, en particulier entre les places Vodnikov et Pogačarjev, sur les bords de la rivière Ljubljanica.

Tous les jours ou presque, ces deux places accueillent des marchés alimentaires ou des marchés de fleurs. Les habitants paraissent très friands de fruits et légumes, à en juger par le nombre incroyable de petits producteurs qui possèdent leur étal sur ces marchés.

Entre les deux places, le marché couvert, dont on repère facilement l’une des entrées en suivant le flot des gens qui s’y engouffrent, abrite d’autres produits locaux. On y trouve de tout, de la viande aux poissons en passant par des pains, des fromages et d’innombrables petits biscuits ou fruits séchés dont raffolent les Slovènes.

Tous les vendredis : la cuisine ouverte de la place Pogačarjev

Mais tous les vendredis de la mi-mars jusqu’à la fin octobre, quand le temps le permet (c’est-à-dire souvent, on vous rassure !), la foule se rassemble place Pogačarjev, juste devant la grande cathédrale Saint-Nicolas de Ljubljana, pour l’un des plus célèbres marchés alimentaires de la ville.

Ces jours-là, les marchés habituels laissent en effet la place à l’évènement « Cuisine Ouverte » !

Des chefs de la capitale slovène viennent alors se réunir pour préparer des petits plats sans prétention, inspirés du monde entier. Vous pourrez déambuler à travers les étals en vous arrêtant, au gré de vos envies, pour déguster un bon verre de vin, suivi d’un plat de cochon cuit au feu de bois ou d’un plat plus atypique. Et pourquoi pas, si vous avez encore un peu de place, finir par un dessert local.

C’est par exemple le cas des Štrukelj, des sortes de chaussons roulés qui pourraient rappeler les Pierogi polonais, à déguster salés ou sucrés.

Informations pratiques


Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage effectué en octobre 2019.

Et vous, que pensez-vous de cette destination ?

Cliquez sur une étoile pour laisser une note.

Cette destination est notée 0/5 (moyenne sur 0 votes).

Personne n’a encore noté cette destination. Soyez le premier !

Cet article vous a plu, merci ! En attendant le prochain…

Restez au courant lorsque nous publions de nouveaux articles. Pour cela, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux :

Partager cet article :
Par Christophe

Baroudeur. Rédacteur. Inspirateur. Dans cet ordre. Ou un autre. À mon tour de vous donner envie de partir.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *