Catégories
City Trip

Ensign Peak, le berceau de Salt Lake City

L’histoire de la capitale de l’Utah est intimement liée à celle de l’Église des mormons, dont les pionniers ont fondé la ville en 1847 après un exode de 2000km.

Si la capitale de l’Utah est sans doute plutôt connue comme ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver en 2002, sa renommée est également assurée en tant que siège mondial de l’Église des mormons. Perchée sur un plateau à 1 300 mètres d’altitude au milieu des Montagnes Rocheuses, la ville a été fondée par des pionniers en exode au milieu du dix-neuvième siècle.

Le choix du lieu ne serait pas le fruit du hasard, mais résulterait au contraire d’une « vision » qu’une visite sur les hauteurs d’une colline avoisinante, le futur Ensign Peak, confirmera.

Un lieu chargé de symbolique pour les mormons

Ensign Peak est aujourd’hui un petit parc au nord de Salt Lake City, qu’on rejoint en voiture ou même à pied depuis le centre-ville. De là, un sentier en terre vous guide jusqu’au sommet de la colline, qui culmine à environ 1 650 mètres, soit plus de 300 mètres au-dessus du niveau de la ville.

Tout en haut, outre la vue imprenable sur l’étendue urbaine et sur le grand lac salé qui lui a donné son nom, un monument de pierres vous rappelle que les lieux sont chargés d’une histoire et d’une symbolique forte pour la ville et pour la communauté mormone.

Ensign Peak Trail à Salt Lake City
Le sentier de l’Ensign Peak à Salt Lake City

En effet, c’est précisément à ce point que, le 26 juillet 1847, Brigham Young contempla la vallée et décida d’y bâtir la ville qui devait assurer paix et prospérité à sa communauté.

La vision d’une vallée providentielle

Brigham Young est l’une des éminences de l’Église des mormons, qui a vu le jour en 1830 dans l’est des États-Unis. Opprimée de plus en plus durement, la communauté est contrainte de fuir en exode vers l’ouest à partir de février 1846.

Young, qui dirige l’expédition, sait ce qu’il cherche. Une montagne surplombant une vallée exceptionnelle, sur laquelle lui et son groupe pourront se construire un nouvel avenir, et qui lui était apparue en vision quelques années plus tôt.

En arrivant dans la vallée, le 24 juillet 1847, après un trajet de plus de deux mille kilomètres et qui aura duré près d’un an et demi, Young déclare exténué, mais soulagé : « Ça suffit. C’est le bon endroit ». Le lieu exact où ces mots furent prononcés est aujourd’hui encore visible, au This Is The Place Monument.

Un pic pour une insigne

Deux jours après son arrivée, Young souhaite monter en haut de la colline qu’il a aperçue. Un lieu idéal selon lui pour planter le drapeau qui symboliserait la nouvelle appartenance de ces terres, et qui mériterait dès lors son nom d’Ensign Peak.

Aujourd’hui encore, on ignore si cet épisode relève du mythe ou de la réalité. La version décrite sur la plaque du monument apposée en 1934, et selon laquelle « the stars and stripes were raised here » (en référence au drapeau américain), paraît en réalité peu probable. Plus vraisemblablement avait-on simplement aperçu le bandana d’un des pionniers. Un peu moins propice à façonner la légende…

En tout état de cause, à l’heure actuelle, ce sont bien les trois drapeaux des États-Unis, de l’Utah et de l’Église mormone qui flottent au pied d’Ensign Peak. Un lieu où l’on continue de se rendre tous les 24 juillet pendant le Pioneer Day, un jour férié dans l’Utah.

Informations pratiques

  • À 4 km de Temple Square (10 minutes de route ou un peu plus d’une heure de marche).
  • Le sentier en lui-même, du Trailhead jusqu’au sommet, fait environ 800 mètres. Compter 45 minutes pour l’aller-retour. La marche est facile mais attention aux coups de soleil l’été.
  • Le This Is The Place Monument, quant à lui, est plus excentré, à l’extrémité est de la ville.

Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage réalisé en août 2017.

Et vous, que pensez-vous de cette destination ?

Cliquez sur une étoile pour laisser une note.

Cette destination est notée 0/5 (moyenne sur 0 votes).

Personne n’a encore noté cette destination. Soyez le premier !

Cet article vous a plu, merci ! En attendant le prochain…

Restez au courant lorsque nous publions de nouveaux articles. Pour cela, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux :

Partager cet article :
Par Christophe

Baroudeur. Rédacteur. Inspirateur. Dans cet ordre. Ou un autre. À mon tour de vous donner envie de partir.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *