Catégories
Road Trip

Le Lot médiéval, direction Saint-Cirq-Lapopie

Déjà élu village préféré des Français, Saint-Cirq-Lapopie offre une remontée dans le temps aussi spectaculaire que ses points de vue sur les Causses du Quercy.

Situé à une trentaine de kilomètres de Cahors, la préfecture du département du Lot, le village de Saint-Cirq-Lapopie ne laisse jamais indifférent. Perché sur les hauteurs de la vallée du Lot, le site offre des vues spectaculaires sur le parc naturel régional des Causses du Quercy.

C’est aussi un lieu où histoire et spiritualité s’entremêlent. Sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, le village a inspiré beaucoup d’artistes, parmi lesquels l’écrivain surréaliste André Breton ou encore le peintre Pierre Daura, qui ont tous deux possédé une maison à Saint-Cirq-Lapopie.

Une remontée dans le temps au fil des vieilles pierres

En arrivant depuis Cahors et Saint-Géry surgit soudain, au détour d’un virage sur la route qui suit le tracé sinueux du Lot, dont on remonte alors le cours, le village perché de Saint-Cirq-Lapopie.

On laisse la voiture en contrebas, au niveau de l’un des parkings disponibles, certes plus facilement accessibles hors saison qu’en plein été, avant de gravir le chemin qui mène jusqu’au village.

Rapidement, les arbres libèrent une trouée qui permet d’apercevoir le village d’un seul coup d’œil. On constate alors à quel point l’équilibre de Saint-Cirq-Lapopie semble précaire ! Le village paraît en effet comme posé sur la falaise, presque prêt à tomber dans le lit du Lot. C’est particulièrement le cas de sa vieille église, qui domine de tout son poids le reste de la commune.

Puis on pénètre dans les rues étroites, et en pente, du plus célèbre des villages lotois. Avec de quoi ravir les amateurs de vieilles pierres, car les maisons remontent ici facilement entre le douzième et le quinzième siècle. Le village de Saint-Cirq-Lapopie compte d’ailleurs treize édifices classés aux Monuments Historiques !

Un village qui donne envie de prendre de la hauteur

Quand on déambule dans les ruelles de Saint-Cirq-Lapopie, on est naturellement attiré vers les hauteurs de la ville. C’est sans doute un des pouvoirs de l’église médiévale du seizième siècle, dédiée à Saint Cyr, et qui donnera son nom au village après avoir été déformé en Saint Cirq par les effets de l’occitan.

En fait, l’église telle qu’on la connaît aujourd’hui a été construite à partir de 1522. Mais elle a englobé l’ancienne église romane, dont on peut encore apercevoir les vestiges à travers l’architecture gothique du bâtiment actuel.

De là, on peut ensuite poursuivre son chemin vers quelques-uns des belvédères du village, qui offrent des vues spectaculaires sur la vallée du Lot, et notamment sur le Cirque de Vènes. Difficile d’imaginer qu’il y a quelques millions d’années, cette vallée n’existait pas et que le Lot coulait alors encore librement sur une vaste étendue plane…

Mais il sera peut-être alors déjà temps de redescendre chercher un peu d’ombre et de fraîcheur entre les maisons du village. Et pourquoi pas même faire un tour dans l’une d’entre elles !

Un lieu très prisé des artistes

Après avoir observé ces splendides paysages, on comprend mieux pourquoi Saint-Cirq-Lapopie n’a jamais vraiment cessé d’inspirer les artistes. On a déjà cité André Breton et Pierre Daura, qui avaient tous deux décidé d’y acheter une maison.

D’une certaine façon, il y a 24 000 ans, de premiers artistes avaient déjà été bien inspirés par la région ! On trouve en effet, à quelques kilomètres du village, la célèbre Grotte du Pech Merle connue pour ses peintures rupestres.

Mais Saint-Cirq-Lapopie, c’est aussi le lieu où fût installé, dès le Moyen-Âge, une corporation très puissante d’artisans, et en particulier de tourneurs de bois et de peaussiers. Quelques-uns perpétuent encore cette tradition au village. Ils ont conservé pignon sur rue, et on peut toujours découvrir leurs boutiques en se promenant au hasard des ruelles de la commune lotoise.

Une occasion en or de profiter de la fraîcheur médiévale des maisons du village, avant de reprendre la route au fil des méandres du Lot.

Informations pratiques

  • À 30 km (environ 30 minutes de route) à l’est de Cahors. Privilégier la D662 via Vers et Saint-Géry pour profiter des plus beaux points de vue.
  • La plupart des parkings de la commune sont payants uniquement pendant la saison touristique.
  • Compter entre une et deux heures sur place pour une découverte rapide des lieux.

Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage effectué en avril 2018.

Et vous, que pensez-vous de cette destination ? 

Cliquez sur une étoile pour laisser une note. 

Cette destination est notée 0/5 (moyenne sur 0 votes). 

Personne n’a encore noté cette destination. Soyez le premier ! 

Cet article vous a plu, merci ! En attendant le prochain… 

Restez au courant lorsque nous publions de nouveaux articles. Pour cela, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux : 

Partager cet article :
Par Christophe

Baroudeur. Rédacteur. Inspirateur. Dans cet ordre. Ou un autre. À mon tour de vous donner envie de partir.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.
1 réponse sur « Le Lot médiéval, direction Saint-Cirq-Lapopie »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *