Catégories
Road Trip

Gorges du Verdon : le Grand Canyon français

Creusant ses gorges depuis 5 millions d’années, le Verdon offre son plus beau spectacle entre Rougon et le Lac de Sainte-Croix, au bleu turquoise éclatant.

On les appelle parfois le « Grand Canyon français », et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles méritent leur réputation ! Merveille géologique créée par l’action de l’érosion depuis plus de 5 millions d’années, il a pourtant fallu attendre la deuxième moitié du vingtième siècle pour que ce site naturel parmi les plus beaux de France exprime tout son potentiel touristique.

Accès au site, point de départ : Castellane

Si les Gorges du Verdon, qui constituent une frontière naturelle entre les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var, s’étendent sur près de 50 km, le site le plus extraordinaire des Gorges se situe entre la commune de Castellane et le Lac de Sainte-Croix.

Pour l’explorer, je vous conseille de débuter votre chemin du côté de Castellane, que vous pourrez rejoindre en prenant la route Napoléon. Cette route relie Cannes à Grenoble, et emprunte le trajet suivi par Napoléon Ier à son retour de l’île d’Elbe au début des Cent-Jours.

À l’arrivée sur place, prenez la D952 qui vous mènera jusqu’au village de Rougon et au premier point remarquable de l’itinéraire.

Le Point Sublime, première vue sur les gorges

Une fois à hauteur du village de Rougon, il est temps de faire la première halte du parcours sur le parking à la gauche de la route, en face de l’auberge qui partage le nom du site près duquel elle se trouve : le Point Sublime.

De là, on peut remonter le chemin et marcher le long des roches jusqu’à atteindre le bord de la falaise. Apparaît alors une première vue plongeante et exceptionnelle sur les Gorges du Verdon.

Pour les randonneurs, le Point Sublime permet également de rejoindre plusieurs chemins de randonnée, dont notamment le GR4.

La Palud-sur-Verdon et la « Route des Crêtes »

Continuez ensuite votre route plus au sud. Environ 800 mètres avant d’arriver sur le village de La Palud-sur-Verdon, au niveau d’une auberge, tournez à gauche pour rallier la D23.

Cette route panoramique, surnommée la « Route des Crêtes », offre de splendides vues plongeantes sur les Gorges, depuis chacun de ses 14 belvédères aménagés. À partir de cet endroit et jusqu’au Lac de Sainte-Croix, le Verdon a creusé un véritable canyon : les falaises peuvent ici atteindre jusqu’à 700 mètres de profondeur !

Belvédère de la Carelle
Panneau du Belvédère de la Carelle, sur la Route des Crêtes

Il n’est pas rare d’observer quelques spécimens de vautours qui profitent, eux aussi et à leur manière, du spectacle grandiose.

Si vous venez entre novembre et mars : seule une partie de la route est accessible à cette saison, et il faudra faire demi-tour au niveau du belvédère de la Carelle… mais je vous conseille tout de même le coup d’œil.

Le reste de l’année : attention, si cette route de 24 km est circulaire, une partie est à sens unique. Mais bonne nouvelle, en arrivant de ce côté, vous êtes dans le bon sens (celui des aiguilles d’une montre) !

L’arrivée sur le Lac de Sainte-Croix

Après avoir profité des vues à couper le souffle sur le canyon du Verdon, continuez la route jusqu’à apercevoir le Lac de Sainte-Croix. La route arrive depuis les hauteurs, si bien que vous bénéficierez d’une vue panoramique sur les rives du lac qui vous permettra d’en apprécier l’environnement.

Le lac est en réalité une retenue artificielle, la quatrième plus grande de France métropolitaine par sa superficie, mise en eau en 1973. Aujourd’hui, c’est surtout ses eaux turquoises qui nous marquent à chaque visite.

Au premier rond-point rencontré, deux choix s’offrent finalement à vous pour terminer cet itinéraire riche en découvertes : ou bien continuer jusqu’au village de Moustiers-Sainte-Marie, la capitale de la faïence éponyme, ou bien rejoindre les bords du lac pour y apprécier les différentes activités proposées sur ses rives. Vous passerez sans doute sur le pont du Galetas où le Verdon se jette dans le Lac de Sainte-Croix.

Informations pratiques

  • À environ 150 km au nord-ouest de Nice ou au nord-est de Marseille (compter 2h30 de route).
  • Prévoir au moins une demie-journée pour un aperçu rapide des Gorges en voiture. Les possibilités sont presque infinies pour prolonger le séjour : randonnées, activités nautiques…

Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage effectué en mars 2020.

Et vous, que pensez-vous de cette destination ?

Cliquez sur une étoile pour laisser une note.

Cette destination est notée 0/5 (moyenne sur 0 votes).

Personne n’a encore noté cette destination. Soyez le premier !

Cet article vous a plu, merci ! En attendant le prochain…

Restez au courant lorsque nous publions de nouveaux articles. Pour cela, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux :

Partager cet article :
Par Christophe

Baroudeur. Rédacteur. Inspirateur. Dans cet ordre. Ou un autre. À mon tour de vous donner envie de partir.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.
1 réponse sur « Gorges du Verdon : le Grand Canyon français »
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *