Encore un site de lieux, de voyages et de découvertes.

La maison natale de Charles de Gaulle, à Lille

Le futur général de Gaulle est né à Lille, en novembre 1890, dans la maison bourgeoise de ses grands-parents. Depuis 1983, c'est un musée ouvert au public.

L'entrée du musée

Le général de Gaulle naît à Lille le 22 novembre 1890, dans la maison familiale occupée par ses grands-parents maternels. Les parents et la fratrie (Charles de Gaulle est le troisième des cinq enfants, quatre frères et une sœur) vivent à Paris. Mais la coutume de l’époque rappelle la mère au berceau de la famille, à Lille, pour accoucher.

Le nouveau-né Charles de Gaulle n’y restera que quelques mois à peine, avant de retrouver le domicile familial parisien. C’est là-bas qu’il passera une bonne partie de son enfance. Mais le futur Général de Gaulle, qui se définit toujours dans ses Mémoires de guerre comme le « Petit lillois de Paris », conservera un attachement tout particulier à la capitale des Flandres. C’est en effet à Lille qu’il reviendra régulièrement à l’occasion des fêtes familiales.

Aujourd’hui, la maison natale de Charles de Gaulle est devenu un musée, géré par la Fondation Charles de Gaulle. Un monument historique que je vous propose de découvrir dans cet article.

Découverte de la maison natale de Charles de Gaulle, au 9 rue Princesse à Lille

La maison natale de Charles de Gaulle se situe dans le nord de la ville, à quelques minutes à pied de la citadelle de Lille, un important lieu militaire de la capitale des Flandres. Comme un clin d’œil à la destinée du « Petit lillois de Paris ». Lui qui, dans la maison de ses grands-parents, aimait déjà à prendre le commandement de son armée de soldats de plomb avec ses cousins…

Débarquant en TGV de Paris le matin même, je n’avais pas de programme très précis pour cette journée lilloise. Aussi, je me suis dirigé vers la maison natale de Charles de Gaulle en mode improvisé. Petite erreur de ma part : les réservations sont très fortement conseillées ! En effet, la maison natale du Général de Gaulle est petite. Par conséquent, le musée limite le nombre de visiteurs autorisé en simultané, pour ne pas risquer de détériorer la maison.

Je dois faire demi-tour et revenir une petite heure après. Heureusement pour moi, une place est alors disponible. Cela aurait été dommage de passer à côté de la visite de la maison lilloise de Charles de Gaulle !

La visite commence dans l’arrière-cour de la maison, près des vestiaires où il faut déposer ses affaires pour s’assurer une visite légère. L’arrière-cour offre une vue globale sur la maison natale de Charles de Gaulle du 9 rue Princesse à Lille. Et en particulier sur son magnifique jardin d’hiver : une véranda qui donne sur le jardin de la maison. Durant l’enfance du Général de Gaulle, le jardinet n’était pas encore pavé comme il l’est aujourd’hui.

Une maison bourgeoise lilloise entièrement rénovée en 2020

Après cette première vue d’ensemble, il est temps de suivre les pas du Général de Gaulle et de pénétrer dans sa maison natale de Lille. On commence par une petite entrée, avant d’arriver dans le salon puis la salle-à-manger. La petitesse des pièces de l’époque peut frapper ! Un moyen comme un autre de conserver la chaleur, certes. Mais on s’imagine ce que cela devait donner lorsque toute la fratrie des de Gaulle était à la maison…

Une mise en garde importante : la maison n’est pas vraiment « dans son jus ». En 2020, la Fondation Charles de Gaulle rénove entièrement la maison, après une fermeture de plus d’un an et d’importants travaux. Le mobilier n’est pas celui de la famille De Gaulle. Même si la plupart des meubles sont d’époque ! Un important travail a permis de reconstituer l’intérieur d’une maison bourgeoise de Lille en cette fin du 19e siècle. Sur la base d’archives et de témoignages, le musée a cherché à reconstituer l’ambiance de la maison telle qu’avait pu la connaître Charles de Gaulle lors de son enfance.

L'escalier de la maison
L’escalier de la maison, qui mène aux chambres à l’étage

La visite se poursuit par le salon d’hiver, vu de l’intérieur. De là, on imagine facilement qu’il était un lieu agréable à cette saison. À côté de la salle-à-manger, la petite cuisine ; puis l’escalier qui permet d’accéder à l’étage. C’est là-haut qu’on retrouve les trois chambres attenantes de la maison.

En particulier, on peut traverser la chambre dite natale de Charles de Gaulle. Le futur général y serait né en novembre 1890. Dans la pièce, on trouve le berceau dans lequel Charles de Gaulle a passé ses premiers jours. On peut également y voir sa robe de baptême : Charles de Gaulle fût baptisé le jour de sa naissance, à l’église Saint André, juste au bout de la rue.

Un musée d’histoire, avec des expositions temporaires

Mais la maison natale de Charles de Gaulle à Lille n’est pas seulement un témoignage de l’enfance du « Petit lillois de Paris ». C’est aussi un véritable musée d’histoire, qui consacre plusieurs de ses pièces, dans une partie plus moderne, à des expositions temporaires. Une façon d’en apprendre plus sur la vie du Général, à l’endroit où tout a commencé, si l’on peut dire !

Au moment de ma visite, l’exposition s’intitulait « Officiers sous toutes les coutures ». Une exposition qui mettait en lumière le métier d’officier, en relatant le parcours militaire de Charles de Gaulle de son entrée à l’école Saint-Cyr jusqu’à l’appel du 18 juin 1940. Mais aussi de tous ses frères d’armes, en insistant sur le fait qu’à cette époque, Charles était « un officier parmi d’autres ».

L’exposition présente plusieurs objets importants, issus des collections personnelles de la famille De Gaulle mais aussi de prêts de grands musées, tels que l’Historial de la Grande Guerre de Péronne.

En particulier, on peut voir le sabre d’infanterie du lieutenant de Gaulle. Un clin d’œil à l’histoire du musée, qui célébrait alors son quarantième anniversaire. Le sabre de Charles de Gaulle fût en effet le premier objet exposé à l’ouverture au public de la maison, en novembre 1983. Autre objet important exposé alors, la machine à écrire qui a servi à dactylographier le texte de l’appel du 18 juin 1940.

Votre train Paris-Lille dès 10€ : cliquez ici pour voir les offres

Informations pratiques

  • La maison natale de Charles de Gaulle est ouverte tous les jours sauf les mardis, de 10h à 18h. Elle reste fermée les 1er janvier, 1er mai, 25 décembre et… le week-end de la Braderie de Lille, bien sûr !
  • Le ticket plein tarif coûte 6€. Des réductions et gratuités sont possibles. Plus d’information sur le site internet de la maison natale Charles de Gaulle.
  • La visite de la maison natale du général de Gaulle s’effectue à son rythme, grâce à un audioguide ou un guide papier. Des vestiaires sont à disposition pour déposer ses sacs à dos, interdits à l’intérieur de la maison.
  • Bon à savoir : l’entrée de la maison natale de Charles de Gaulle est gratuite avec le City Pass de Lille, pour profiter de réductions lors de votre week-end à Lille !

Cet article a été rédigé sur la base d’un voyage effectué en avril 2024.

Trouvez l'hôtel idéal à Lille : cliquez ici pour voir les offres
Partager cet article :

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 + = 76